Régimes et menus pour enfants

Aliments pour bébés qui se gâtent et deviennent plus facilement contaminés

Aliments pour bébés qui se gâtent et deviennent plus facilement contaminés


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quand on fait les courses, on met les aliments au congélateur ou au frigo, on prépare un repas, on le stocke dans les contenants ... Tous ces moments sont essentiels pour que la composition des aliments ne soit pas altérée et finisse par nuire à notre santé. En outre, il vaut la peine de savoir ce qu'ils sont aliments pour bébés qui se gâtent et deviennent plus facilement contaminés et faites preuve d'une extrême prudence avec eux.

Le risque de contamination des aliments pour bébés est, comme dans le cas des adultes, un élément à prendre en compte pour éviter les intoxications alimentaires, qui, bien qu'elles soient inconfortables et désagréables pour un adulte, dans le cas des plus petits, peuvent être compliquées devenir un problème de santé grave. En général, Il est conseillé de suivre ces conseils lors de la préparation de la nourriture de l'enfant:

- Évitez la contamination croisée, c'est-à-dire éviter que les aliments crus se croisent avec ceux déjà cuits, car de cette façon nous nous assurons que la flore qui peut être présente dans les aliments crus (et que nous prendrons soin d'éliminer lors de leur lavage ou de leur cuisson) n'atteint pas les aliments qui déjà nous les avons cuisinés, les recontaminant.

- Lavage des légumes et des fruits qui vont être consommés crus est d'une importance vitale, non seulement pour éliminer les restes de terre mais aussi pour se débarrasser d'éventuels micro-organismes indésirables. Bien qu'un bon lavage en profondeur à l'eau soit suffisant, nous recourons parfois à l'utilisation d'eau de Javel pour laver les fruits et légumes. Dans ce cas, assurez-vous d'éliminer complètement les traces du composé chimique avant d'offrir la nourriture à l'enfant.

- La cuisine est également très importante, non seulement parce que nous voulons conserver le maximum de vitamines et de minéraux, mais aussi parce que, si nous cuisinons un morceau de viande et / ou de poisson, il faut faire en sorte que le centre de la pièce atteigne une température suffisante pour assurer une bonne cuisson et l'élimination des bactéries potentiellement dangereux pour la santé.

- Tout aliment cuit - sans oublier les restes - qui peut être réfrigéré et / ou congelé peut comporter un risque élevé de prolifération microbienne. Pour commencer, nous devons nous assurer que nous mettons les aliments au réfrigérateur quand ils sont chauds et non chauds, et que les portions dans lesquelles nous emballons les aliments sont les bonnes pour notre enfant. De plus, lorsque vous les sortez du réfrigérateur ou du congélateur, il faut bien chauffer la portion avant de l'offrir à l'enfant.

- Concernant les dates de péremption, il est indispensable de les respecter, en particulier dans les aliments d'origine animale, tels que la viande, le poisson ou les œufs, pour éviter que la charge microbienne d'origine dans l'aliment avant la cuisson ait proliféré et soit excessive.

En suivant ces conseils, nous faisons de notre mieux pour faire en sorte que la nourriture que nous proposons à nos tout-petits soit dans les meilleures conditions. Cependant, certains aliments sont plus susceptibles d'être contaminés que d'autres, quels sont ces aliments?

- Purées de légumes
La préparation de ces repas consiste à cuire les légumes avec ou sans viande, poulet ou poisson, et à leur broyage ultérieur, une fois cuits, au mélangeur. En utilisant un instrument comme le mixeur après la cuisson, nous introduisons potentiellement de nouvelles bactéries dans les aliments déjà cuits, ce qui peut poser un risque de contamination assez élevé.

De plus, les purées sont souvent cuites en grandes quantités pour la réfrigération ou la congélation, ce qui peut augmenter le risque de contamination si elles ne sont pas faites avec soin. Les réfrigérer et les congeler lorsqu'ils sont chauds et les réchauffer à fond lorsqu'ils seront offerts à l'enfant sont essentiels pour éviter les infections toxiques.

- bouillies de fruits
Tout comme les purées, le mixeur représente un risque supplémentaire, sans oublier que, en général, les fruits sont généralement battus crus, il est donc nécessaire de les laver soigneusement avant de préparer la bouillie. Il est déconseillé de faire trop pour conserver au réfrigérateur, d'une part parce que la perte de vitamines et de minéraux par oxydation est très élevée et, d'autre part, puisque la quantité de sucre présente dans ces bouillies est le terreau idéal pour la croissance. de bactéries indésirables.

- bouillies de céréales
Comme pour les bouillies de fruits, les bouillies de céréales sont le milieu idéal pour la croissance microbienne, en plus du fait que la température est généralement optimale pour les bactéries potentiellement dangereuses. Ils doivent être jetés si l'enfant ne les termine pas et ne les fait jamais en excès.

- Lait maternisé
Là encore, la quantité de sucre présente dans le lait maternisé fraîchement préparé et sa température constituent l'environnement idéal pour la prolifération des bactéries, il est donc nécessaire de jeter le lait qui n'est pas consommé. De plus, il faut jeter les biberons que l'enfant laisse à moitié, car les bactéries de sa bouche peuvent proliférer dans le lait et le contaminer.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Aliments pour bébés qui se gâtent et deviennent plus facilement contaminés, dans la catégorie Régimes et menus enfants sur place.


Vidéo: TELUS Talks. Getting comfortable with uncertainty, with Dr. Joshua Tepper (Octobre 2022).